imprimerie casablanca parapharmacie maroc
Accueil / Actualités / Al Maali Group ouvre une nouvelle filiale au Maroc
al-maali-consulting-group

Al Maali Group ouvre une nouvelle filiale au Maroc

Le cabinet international Al Maali Group, spécialisé dans la finance participative, lance une nouvelle filiale « Al Maali Auditing » dédiée à la gouvernance, l’audit charia, interne et externe et aux missions d’audit stratégique.

« Capitalisant sur notre retour d’expérience dans le domaine du conseil et de la formation depuis le démarrage de nos activités au Maroc en 2013, cette nouvelle entité marque un tournant dans notre stratégie de développement pour mieux accompagner la dynamique du marché de la finance participative dont les premières offres ont démarré en 2017″, explique, Wail Aaminou, directeur général Al Maali Group Maroc, cité dans un communiqué.

Concrètement, la nouvelle entité Al Maali Auditing mettra à disposition des acteurs de l’écosystème de la finance participative au Maroc son expertise internationale d’audit et de gouvernance, pour atteindre l’excellence opérationnelle conformément aux normes de la charia grâce à ses équipes dédiées et son réseau d’experts à Dubaï. « L’enjeu est d’accompagner les nouveaux entrants des marchés bancaire et assurance participatifs de se conformer aux normes internationales en terme de gouvernance et d’audit, avec une amélioration continue de ses instruments, méthodologies, processus et démarches”, précise, Khalid Targhi, en charge de la direction de la nouvelle entité.

Sur le plan opérationnel, Al Maali Auditing se positionne sur les missions de déploiement de système de gouvernance charia au niveau de constitution de son référentiel et sa revue pratique. Il s’agit de l’ensemble des dispositions organisationnelles et des instances qui permettent de s’assurer qu’il y a une surveillance permanente et efficace des dispositifs mis en place quant à leur conformité par rapport au référentiel charia de l’institution.

A noter que selon une étude benchmark réalisée récemment par les équipes du cabinet Al Maali, le potentiel du marché des banques participatives au Maroc est prometteur à l’horizon 2022 avec un total actif de 60 à 120 milliards de DH, soit 4% à 8% du secteur bancaire local. Ces prévisions sont basées sur le retour d’expériences de l’évolution des parts de marché au niveau des marchés bancaires participatifs historiques et nouveaux, à savoir la Malaisie, les Emirates Arabes Unis, la Turquie, le Bahreïn et la Tunisie.

L’évolution de la dynamique du marché marocain reste tributaire du travail de vulgarisation, de standardisation et de développement des pratiques financières participatives par les banques pionnières qui ont démarrés leurs activités en 2017.

Medias24

Check Also

30e404e62dd6e5bf65640da0e02ab578

Bank Assafa : « Le transfert des encours va propulser l’activité »

C’est ce qu’a indiqué Mohamed El Kettani, PDG d’Attijariwafa bank lundi lors d’une conférence de ...